Accueil > Modalités > Modalités d’intervention

Modalités d’intervention

Chaque Chaire permet à une personnalité scientifique étrangère d’être accueillie pendant douze mois à plein temps, éventuellement répartis sur deux ans, dans un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur ou de recherche de l’Ile-de-France, autour d’un projet scientifique et pédagogique.

Le financement apporté par la Région par Chaire est de 190 000€, permettant de couvrir notamment les dépenses liées à la rémunération du/de la chercheur-e ainsi que les moyens de fonctionnement nécessaires à la réalisation du projet (assistant, frais de mission et de participation à des congrès, frais d’installation…), hors équipements (cf. fiche financière du dossier).

Après sélection par le jury des lauréat-e-s des Chaires, les modalités de financement sont définies et précisées au cas par cas entre la Fondation de l’Ecole normale supérieure (FENS), organisme gestionnaire du dispositif, et l’établissement d’accueil du titulaire de la Chaire. Cette convention fixe notamment les modalités de rémunération du/de la chercheur-e, ainsi que les modalités de justification des dépenses engagées.

Par ailleurs, la Région s’est inscrite dans une démarche volontariste qui vise à favoriser l’accès des jeunes au marché du travail par une mesure dite « 100 000 stages pour les jeunes franciliens », adoptée en 2016. Cette dernière implique que le financement d’une chaire par la Région s’accompagnera nécessairement du recrutement par l’établissement d’accueil de la chaire d’un stagiaire pour une période de 2 mois minimum.

Obligation des titulaires des Chaires

Les titulaires des chaires doivent assurer, dans le cadre d’un programme pédagogique, au moins dix cours, au moins un séminaire à destination des étudiants et jeunes chercheurs d’Ile-de-France, ainsi qu’une conférence grand public de présentation des recherches menées dans le cadre de leur séjour en Ile-de-France. Ils sont également tenus de fournir un rapport d’activités en fin de séjour. Ils sont invités à participer, dans la mesure de leur disponibilité, aux rencontres doctorales et étudiantes organisées par la Région.